Rechercher
  • Webmaster Corrida

Jimmy Gressier : les JO un rêve de gosse


Avec à son compteur 3 titres de champion d’Europe de cross espoirs, le doublé européen en espoirs en 2019 sur 5 000m et 10 000m et le record d’Europe du 5km route en 13’18’’. Jimmy se positionne comme le chef de file de la relève du demi-fond français.

Vainqueur en juniors en 2016 du Championnat de France des 10km à Langueux devant les meilleurs masters français, Jimmy connaît Langueux et reviendra avec plaisir en Bretagne après un été à Tokyo où il sera en lice sur 5 000m aux Jeux Olympiques.


Dans quel état d’esprit étiez-vous lors de la réalisation de vos minimas (fixés à 13’13’’50) pour les Jeux le 3 juin dernier à Huelva ?

J’ai couru avec les tripes, avec le cœur. Je me suis dit que j’avais mon destin entre mes mains et que ce périple (refusé 2 jours avant à l’aéroport de Göteborg où il devait courir pour un test PCR dépassé de 5 heures et une nuit passée à dormir sur les bancs de l’aéroport) faisait en sorte de se mettre sur mon chemin un peu pour me repousser dans mes retranchements, voir ce que j’avais dans les tripes. Je m’en suis servi comme une force, il fallait répondre présent. Sur la course (remportée en 13’08’’99, 3ème meilleure performance française de tous les temps) j’avais vraiment la rage, je suis allé la chercher grâce à ça. C’était le destin.


Quels sont vos objectifs sur les JO ?

Maintenant je vais repartir à l’entraînement avec encore plus d’envie et de détermination, c’est un rêve de gosse, je vais continuer le travail pour n’avoir aucun regret et y faire quelque chose de beau.

Mon premier objectif sera d’entrer en finale. Dans un second temps, s’approcher du record de France du 5 000m d’Ismail Sghyr en 12'58''83.

Je pense que je peux courir encore plus vite que mon chrono à Huelva, la course n’a pas été sur des rythmes très réguliers on passe en 7’56 au 3000m et je termine le dernier kilo seul en 2’29’’, ma préparation n’a pas été facilité avec une chute à vélo et quelques contusions et j’ai attrapé le Covid, cela ne m’a pas permis de réaliser un cycle d’entraînement optimal en vue de la réalisation des minimas.

J’ai réalisé une petite pause après Huelva pour profiter de mes proches et de ma famille puis j’ai repris la préparation pour les JO avec un 1500m à Marseille. Relâché je réalise mon record personnel sur la distance en 3’35’’97.


Quel est votre programme pour les 7 semaines à venir, avant les JO ?

Je vais repartir sur un cycle d’entraînement à l’INSEP car ils disposent de tout pour performer et me préparer dans les meilleures conditions notamment pour l’acclimatation je pourrai disposer de la Thermo Room afin de courir dans des conditions d’humidité identiques à celles de Tokyo, ce qui est un plus pour moi. Fin juin je serai en lice au Championnat de France Elite mais il ne sera pas un objectif, il sera intégré dans une semaine d’entraînement et servira de préparation.

Si ces semaines se passent bien je sens que je peux réaliser un très beau chrono car il m’en reste sous le pied.


Vous avez déjà couru en 2016 à Langueux, et même remporté, quel souvenir avez-vous de votre passage langueusien ?

J’en ai un souvenir merveilleux, c’est encore aujourd’hui un de mes plus beaux souvenirs avec mon coach car je décroche mon premier titre de champion de France et encore junior, je bats les meilleurs masters français, une première dans l’histoire de ce championnat.

Ce que j’aime en Bretagne et notamment à Langueux lors de ma venue, c’est que l’on sent que le public est un public de connaisseur, j’aime partager quelque chose avec le public et cette année-là, c’est ce qui m’a marqué un public merveilleux présent en nombre avec qui j’ai pu partager de belles émotions. La Bretagne m’a marqué dans mon parcours je me rappelle très bien en 2018 à Rennes lors du match international avec remporté l’épreuve et franchi la ligne avec le drapeau breton sur le dos, c’est pour des moments de partage comme ça que j’aime mon sport et pour donner du spectacle en retour.


Quels sont vos objectifs sur ce France de 10km ?

L’objectif à Langueux sera de capitaliser sur les acquis des JO, pour décrocher le titre chez les seniors et courir vite. Je suis plus que motivé pour améliorer mon record et l’emporter à Langueux !


Ses courses des JO se dérouleront le :

Séries Mardi 3 Août

Finale Vendredi 6 Août


Photo : Instagram Jimmy Gressier

14 vues0 commentaire
  • White Facebook Icon